Rdv LEW #1 Matinale conférence content marketing avec Scoop.it

Rdv LEW 1 Matinale conférence content marketing avec Scoopit

« Content is king » : la fameuse expression sera, plus que jamais, de mise en 2017. Vous souhaitez obtenir des clés pour vous y investir et bâtir une stratégie de contenu efficace ? Venez découvrir la première matinale des Rendez-vous LEW (Les Experts du Web) avec l’intervention de Benoît Lamy de La Chapelle, Head of sales and project Europe de chez Scoop.it.

A l’occasion de ce petit déjeuner vous pourrez en savoir plus sur la méthodologie à suivre, et sur les bénéfices de l’outil scoop.it content director pour vous accompagner. Cette conférence aura pour vocation d’aider les entreprises dans leurs problématiques de content marketing et de curation au quotidien.

Le premier petit déjeuner conférence de LEW se déroulera le vendredi 31 mars 2017 à Lyon (places limitées à 30 participants)

Programme :

9h00 : Accueil & petit-déjeuner
9h30 : Introduction par LEW (Anthony Rochand)
9h45 : Intervention de Benoît Lamy De la Chapelle Head of Sales Europe de Scoop.it

– Les bonnes pratiques d’un content marketing réussi
– Présentation de l’outil scoop.it content director

10h30 : Questions-réponses
11H00: Fin / Conclusion LEW

Inscriptions et réservations en ligne exclusivement sur le Formulaire WeezEvent (12€)

Cette conférence sera filmée par notre partenaire Prod Fiction (Emmanuel Pinto)

Plan d’accès Bellona :

Tram T1 Musée des Confluences / en contrebas du Pont Pasteur/ à 100 m à pied du Musée des Confluences)

Etablir son plan sur les Médias Sociaux en 5 étapes

Vous et votre entreprise, avant de vous lancer sur les médias sociaux avez besoin d’un plan de bataille. Absolument un vrai plan, une vraie stratégie, vous l’aurez compris on ne se lance pas à l’aveuglette, en disant on verra bien. Ce sont ces étapes en amont qui sont cruciales et qui vont déterminer le succès de votre stratège digital.

Il y a 5 étapes pour bien mettre en phase les différents éléments, ce sont les phases successives qu’il faudra bien lancer.

Etablir son plan sur les Médias Sociaux en 5 étapes

1) De quel ordre sont les objectifs ?

Il peut s’agir de divers objectifs qui portent sur :

  • Vendre des produits ou services et/ou acquérir de nouveaux marchés,
  • Créer du trafic vers votre blog ou site,
  • L’image de marque et la notoriété,
  • L’engagement  avec vos abonnés,

2) Connaître son audience et sa cible

  • Votre cible est sur quel réseau ? Vous devez savoir précisément sur quelle plateforme participer activement pour mettre vos plans d’actions en marche,
  • Et donc ou allez-vous publier ?
  • Connaissez-vous vos cibles et les centres d’intérêts de vos audiences ?

3) Déterminer sa thématique phare avec la ligne directrice

  • Quels types de contenus vont être à publier ? Quel sera le format ?
  • Quelle sera la fréquence de vos publications, faîtes aussi des tests à des heures différentes de la semaine,
  • Il est important de varier les contenus et choisissez vos sujets de conversations avec soin. Et surtout donnez de l’information utile sur vos expertises principales (et ainsi asseoir votre expertise).

4) Définir les différents KPI (indicateurs clés)

Quels vont être les indicateurs clés qui vous serviront à mesurer et analyser les résultats ?

  • Le reach des publications (la portée),
  • Le volume des publications,
  • Le nombre de clics,

Il y en a d’autres …

Ceci est très important, sans cela il ne sera pas possible de mesurer l’impact de vos campagnes médias sociaux.

5) Mesurer et analyser les résultats

  • C’est à cet instant que vous saurez si les objectifs sont atteints Bien entendu pour y parvenir mettez les bons outils en place (Google Analytics, Sprout Social, SEM Rush … ). L’interprétation des résultats se fait via des rapports. Par exemple il y a une réelle pertinence de savoir par ou votre audience arrive (réseaux sociaux, recherche google …)

Infographie : Comment avoir un profil LinkedIn digne d’un CEO ?

Avec 11 millions de membres en France et plus de 450 millions dans le monde, LinkedIn est la plateforme idéale pour se faire remarquer dans le monde professionnel, que l’on soit étudiant, employé, cadre ou encore chef d’entreprise.

Depuis la création de son blog, LinkedIn diffuse de nombreuses études et données pour permettre à ses lecteurs de profiter pleinement du potentiel de ce réseau. Saviez-vous qu’un CEO a en moyenne 930 relations sur le réseau LinkedIn ?

Si vous en êtes encore loin, cette infographie est donc faite pour vous !

Profil et contenu : deux leviers pour se démarquer

Pour qu’il soit réellement efficace, un profil LinkedIn doit dépasser le rôle du simple CV en ligne et doit aller au-delà des informations essentielles comme la photo, la localisation et le statut professionnel peut s’avérer fatale pour votre visibilité. En effet, 87% des recruteurs cherchent à cerner la personnalité d’un candidat via son profil LinkedIn.

C’est ici que la partie « Résumé » tient toute son utilité. 86% des recruteurs prêtent également attention aux succès et récompenses, trop rarement mis en avant en France. Les compétences ont également leur importance. Celles liées aux applications, à la data et aux infrastructures sont très recherchées, mais si vous ne travaillez pas dans ce domaine, vous pouvez mettre en avant vos soft skills ! Les qualités humaines et relationnelles, comme la communication et l’organisation, sont très demandées, et rarement affichées.

Autre volet de cette étude : le contenu. Chaque année LinkedIn dévoile ses Top Voices, les membres les plus influents, et décortique leurs habitudes de publication de contenus. Leur succès semble dû àtrois qualités : régularité, qualité mais aussi suivi, puisque les Top Voices répondent beaucoup plus aux commentaires laissés sous leurs articles.

Alors prêt à donner de l’élan à votre profil LinkedIn ? Retrouvez toutes les données stratégiques dans l’infographie réalisée par nos amis de Iscomity Marketing

Infographie : Comment avoir un profil LinkedIn digne d’un CEO ?

Les premières étapes d’une stratégie de social selling

Les médias sociaux permettent de donner de la visibilité sur les différentes activités en B2B et B2C, mais en poussant plus loin ils peuvent-être même des leviers importants pour la vente.

Trouver des prospects, rentrer en contact avec eux sur les réseaux sociaux, c’est ce qu’on l’appelle communément  le « social selling ». En effet le travail des commerciaux est aujourd’hui en évolution et la stratégie diffère un peu d’une basique feuille de route pour engranger de la visibilité simplement.

Mais quelles sont les réflexions à avoir pour développer et identifier le business sur les plateformes sociales ?

La formation et la mise en place de l’écosystème

Est-ce que vous et/ou vos commerciaux avez déjà une présence sur les médias sociaux ? Il est pertinent d’évaluer leur niveau sur le social media. Montrez l’exemple avec votre profil si vous êtes actif, c’est l’image de l’entreprise aussi que vous mettez en jeu. Accompagnez-les dans cette démarche voire même mettez en place des formations avec des professionnels du métier si cela est possible. C’est une véritable mise en place de votre écosystème de présence et de prospection digitale.

Mettre les efforts sur un nombre limité de plateformes sociales

2 à 3 réseaux sont suffisants, ce n’est pas nécessaire d’aller plus loin, cela demande trop d’efforts et cela est chronophage. N’oubliez pas que vous n’avez pas que ce canal-ci à exploiter. Ou sont vos prospects et partenaires (prescripteurs potentiels) ? Sur quels réseaux ? Ce sont sur ces espaces qu’il faut concentrer les efforts. Linkedin sera vraiment le réseau par excellence pour aller identifier des prospects, avec une application comme le Sales Navigator. Cette appli recense des prospects via des critères que vous aurez intégré au préalable…

Mettre en place une veille et des outils de social automation

Votre entreprise et ses collaborateurs doivent avoir une facilité à accéder aux contenus pour les diffuser à leur tour. Cela passe par une mise en place d’une veille efficace, afin de constituer une écoute de la concurrence notamment. Des outils et plateformes comme Brandwatch, Talkwalker, Meltwater peuvent vraiment y contribuer, on parle alors de social listening. Il y a aussi une nécessité à utiliser des outils de social automation comme Sprout Social, ou encore Spokal afin d’optimiser leur temps et simplifier leur animation (Voir notre article Le social automation : quels outils pour gagner en productivité ?

Identifier les KPI importants

Ce sont les indicateurs-clés à définir, ils auront un rôle primordial dans votre recherche de performance et donc de business. Vous ne pouvez pas agir sans ces KPI (like, volume des publications, impressions, clics …) pour votre ROI, posez ces différentes données noir sur blanc, encore une fois les bons outils sont d’usage (Sprout Social notamment pour les rapports détaillés).

Ce sont donc les premières grandes étapes pour un processus de social selling, et qui vous permettront d’identifier plus facilement les opportunités de business. 1, 2, 3, 4 c’est parti !

Les premières étapes d'une stratégie de social selling

Le social automation : quels outils pour gagner en productivité ?

Le temps est compté pour les entreprises, et une présence constante sur les réseaux sociaux demande un effort important pour ces dernières. Encore plus que le temps il est important de connaître le ROI et ainsi avoir une idée précise des retombées des actions (l’aspect « statistiques »).

L’automatisation peut-être un moyen justement d’optimiser ce temps, de gagner en productivité et d’obtenir une croissance des communautés plutôt constante.

Nous avons récemment recensé des outils pour optimiser les publications réseaux sociaux 5 outils pour faciliter la publication de contenus sur les médias sociaux

Aujourd’hui nous vous parlons de 3 outils qui peuvent aider dans le processus et dans votre stratégie social media. Ces outils sont orientés « tout en 1 » ou avec une partie social monitoring, ou encore liés au marketing automation.

Ces outils sont adaptés au TPE/PME :

Spokal

Un outil idéal pour les petites sociétés qui cherchent a couvrir une grande partie des facettes du marketing online. Spokal va permettre de créer du contenu, et de le formater. Optimiser le référencement aussi est une des fonctionnalités, bien entendu l’outil est à même d’automatiser les publications sur les réseaux sociaux. Une fonctionnalité de monitoring sera très utile pour surveiller et analyser les retombées. Il est possible de coupler l’outil avec le célèbre Feedly agrégateur de flux d’informations. Pour terminer on peut compter aussi sur des fonctions de lead nurturing. L’outil est accessible à environ 40 dollars par mois.

Sprout Social

Un ami de longue date … Cet outil est très complet dans une gestion social media. En terme de fiabilité Sprout Social sera un excellent allié, et se fondera dans une stratégie très confortablement et facilement. L’inscription se fait rapidement, ensuite il faudra simplement plugger les pages et comptes sociaux. Sprout Social va inclure les principales plateformes sociales comme Facebook, G+, Twitter, Instagram, Linkedin. Feedly peut-être intégré aussi pour réaliser sa veille efficacement. Des flux RSS, les fils Twitter aussi pourront être inclus, une façon simple de poster régulièrement des contenus pertinents.  L’outil a aussi son intérêt sur l’aspect collaboratif, en effet il est possible de faire cohabiter une équipe qui sera en charge de la gestion du CM et du SMO. Le grand plus de ce service réside dans le fait qu’il est très complet en ce qui concerne les rapports d’activités. Sprout Social peut-être testé gratuitement pendant 30 jours, il faudra ensuite débourser environ 39 dollars par mois pour le premier niveau de fonctionnalités.

 Socialy

Socialy est une solution de Wolféo, qui permet d’utiliser des outils du marketing à faibles coûts. Il s’agit plus précisément d’un outil de social automation afin d’augmenter le trafic plus facilement.  Si vous avez correctement fait le paramétrage cela vous permettra d’automatiser facilement vos publications et ainsi vous concentrer sur la stratégie, mais aussi la forme des messages. D’autres solutions d’automatisation marketing de wolféo sont à tester et peuvent être pertinentes (Pushy). 14 jours en test sont proposés par la startup.

 

Actualités et conseils autour du marketing digital par Les Experts du Web