Archives par mot-clé : réseaux

#InfluenceDay Les médias sociaux et le marketing d’influence

Le marketing d’influence sur les médias sociaux, un sujet très à la mode qui était le thème de notre conférence, à la journée Influence Day 2016 à Paris (organisée par Veille Mag). Charlotte Clemens Sales Manager France/Benelux de Talkwalker a présenté, avec moi-même Anthony Rochand de LEW, les différentes étapes pour mettre en place une campagne de marketing d’influence (en 45 minutes). Pour mémoire Talwalker est une plateforme puissante d’analyse et d’écoute sur les médias sociaux, afin de trouver toutes les informations stratégiques pour sa marque.

Petit retour sur cette table ronde, avec quelques extraits sur les bonnes et les mauvaises pratiques.

Ce qu’il faut éviter dans une stratégie :

  • Envoyer des mails non personnalisés à des futurs influenceurs, ils ne seront pas lus. C’est qui vous serez considéré comme un spammeur …
  • Mettre de côté la veille sur Twitter …
  • Insérer trop de hashtag dans vos publications, le meilleur moyen pour que vos tweets ne soient pas partagés
  • Se lancer dans une campagne d’influence sans avoir réalisé une cartographie précise des influenceurs. Cela revient à ne pas avoir d’objectifs.
  • Ne pas avoir une idée précise de son programme influenceurs pour créer un partenariat efficace (dotations, moyens ?)
  • Penser que les médias sociaux seront à 100% le moyen utilisé pour une campagne, il y a l’aspect IRL qui est à prendre en compte.

Les bonnes pratiques dans une campagne de marketing d’influence :

  • La personnalisation des mails est primordiale, il est nécessaire de penser au contenu qui sera envoyé aux futurs influenceurs. Poster un commentaire sur leur blog s’ils en possèdent un est un moyen pour débuter les échanges, dans la plupart des cas ils vous répondront.
  • Mettre en place une véritable veille sur Twitter et monitorer les hashtag, cela donne une possibilité d’identifier les comptes d’influenceurs potentiels. La veille portera sur les comptes qui participent sur votre thématique de façon soutenue. De ce fait ces individus engagent la conversation avec leur communauté.
  • Le contenu des tweets est à soigner, la structure sera déterminante pour intéresser les influenceurs (pas plus de 2 hashtag). Donner du sens est essentiel, les tweets doivent refléter avec précision le sujet que l’on évoque. En complément de Talkwalker, l’utilisation d’outils comme Tagboard est pertinente pour en mesurer les retombées.
  • Réaliser une cartographie d’influenceurs … qui souhaitez-vous cibler ? Une première segmentation est à faire (youtubers, blogueurs, experts social media, célébrités, journalistes…), puis une deuxième (en poussant l’analyse) en déterminant les différents profils d’individus. En effet cette classification précise va permettre de cerner la façon d’interagir avec eux et donc d’affiner la stratégie.
  • Se faire une idée précise du partenariat à proposer à un influenceur (dotation, revenus, échanges de visibilité)
  • Etre physiquement présent, et rencontrer les futurs influenceurs, cela scelle le futur partenariat, et permet de cultiver, de faciliter le maintien de la relation dans le temps. Rien ne remplacera la poignée de main et l’échange en direct.
  • Définir des indicateurs (KPI) pour mesurer vos retombées et calculer le ROI. C’est indispensable pour mener à bien votre stratégie de marketing d’influence.
  • Communiquer ses résultats aux influenceurs concernés, toujours pour maintenir une bonne relation (efficacité).

En conclusion certaines règles sont à prendre en compte pour réussir à mener efficacement ses campagnes de marketing d’influence.

Chaleureux remerciements à Charlotte Clemens et Albane Flamant de Talkwalker Fr ainsi qu’à Jacqueline Sala de Veille Mag (Organisatrice).

#InfluenceDay Les médias sociaux et le marketing d'influence

#InfluenceDay Les médias sociaux et le marketing d'influence

 

 

Les démarches pour promouvoir son blog (2/2)

Nous vous avons parlé récemment dans l’article Les démarches pour promouvoir son blog (1/2), des astuces pour faire connaître un blog ainsi que son animation de manière générale. Il existe d’autres démarches, et comme promis nous allons aborder ces autres moyens (car ils sont nombreux).

  • Adwords : Vous aviez pensé à cela dans votre stratégie ? C’est un bon moyen pour obtenir des conversions. Faîtes un essai (car cela est payant) et réfléchissez à vos mots-clés sur lesquels vous voudriez être positionné (le budget en dépendra). Cela peut-être pour de la conversion directe, de la vente ou encore pour augmenter le nombre des abonnés tout simplement.
  • Optimisation du SEO : Vos billets doivent contenir les mots clés que les internautes pourraient rechercher. Votre préoccupation doit être grandement portée à l’intégration de ces mots-clés dans les titres, rubriques mais bien entendu dans le contenu.
  • Recycler ses articles du début : Vous pouvez les réactualiser en mettant à jour les différents chiffres s’ils en contiennent, et remodeler les formulations. Un partage de ces billets aussi sur les réseaux pourront être pertinents.
  • Créer des infographies dans vos billets : Le visuel pour un blog a un très grand rôle dans la bonne perception des visiteurs et lecteurs. Soignez-les et servez-vous d’outils comme Easel.ly. Vous avez aussi la possibilité de rebondir sur une infographie tout en mentionnant les sources bien entendu. Concentrez-vous sur la qualité des images quoi qu’il en soit, l’image de votre blog en dépend.

Ces astuces seront à intégrer dans votre stratégie de blogging et qui sait, il pourra devenir un vrai blog à succès.

Instagram toujours en vogue ?

Instragram appartient à Facebook depuis 2012 et s’est imposé comme une valeur sûre dans le paysage Social Media Mondial. Avec ses 500 millions d’utilisateurs actifs*, les marques de peuvent plus ignorer cet outil bien sympathique depuis quelques années.

Un engouement palpable

Pourquoi cet engouement? Parce que l’instantanéité en est la clé, et les marques ont bien palpé cette notion d’immédiateté. Elles ont bien compris les opportunités et ont pu en entrevoir les possibilités.

Depuis un bon moment le niveau d’engagement est important et souvent au-dessus des moyennes des autres réseaux.

Des chiffres mitigés ?

Cependant le réseau a enregistré des baisses non négligeable depuis quelques temps. C’est ce que nous montre une étude de Locowise* en avril dernier, en effet :

  • L’engagement global est de 1,04%, c’est à dire une baisse de 5,45%
  • +0,16% pour la croissance des followers, mais cela représente une baisse de 50% par rapport à Mars 2015 (1 an environ).

Le point positif est la vidéo ; son usage a augmenté de 40% au cours des 6 derniers mois.
Cette donnée illustre bien la tendance actuelle, les photos et les vidéos permettent de susciter l’engagement plus que les statuts en texte seul. Mais la photo reste devant et engage davantage les utilisateurs (1,07% contre 0,81% pour la vidéo).

Les influenceurs en ligne de mire

Les utilisateurs professionnels ont bien compris les enjeux et n’hésitent pas à tenter de rentrer en contact avec les autres marques en les taguant par exemple.

Les Instagrammeurs deviennent aussi peu à peu des ambasseurs / influenceurs pour les diverses entités. Nous ne sommes plus simplement dans la photographie d’un produit mais rentrons dans l’affect, et le jeu est de susciter l’émotion en mode storytelling et d’attirer l’audience.

Malgré ces résultats en demi-teinte Instragram reste une opportunité pour les annonceurs et marques. L’évolution est à suivre de près, dans ce monde numérique tout va très vite d’autres acteurs peuvent éventuellement apparaître pour modifier la donne.

*Source Instagram
*Source Locowise

Instagram toujours en vogue ?

Bâtir sa stratégie d’influence sur les medias sociaux pour une entreprise

L’influence digitale est un axe de travail primordial pour les marques et entreprises, c’est une préoccupation permanente, comme leur réputation en ligne. Développer sa notoriété (et on vous en a déjà parlé dans un précédent article), être intéressant aux yeux des influenceurs demande un peu de méthodologie, et cela passe par une connaissance de la sphère d’influence dans laquelle vous vous trouverez.

Quelques points sont à définir pour parvenir à réussir ses campagnes de marketing d’influence :

Définir les objectifs et les cibles : il s’agit du béaba, quels influenceurs et quelles catégories vous allez cibler ? Avant tout, il faut définir les différentes catégories d’influenceurs. Ceci afin de pouvoir identifier les individus qui seront des connecteurs dans la future communauté. Cela revient à définir une cartographie précise des influenceurs potentiels.

Bâtir la stratégie et construire la communauté : Une fois la cible établie vous pouvez passer à l’étape suivante, c’est à dire recenser les connecteurs qui peuvent vous permettre d’atteindre les influenceurs finaux.  La construction de le communauté peut se faire en s’abonnant à ces connecteurs sur les réseaux sociaux (Twitter est un bon exemple) car en retours vous aurez des suggestions de comptes similaires, ce qui sera précieux pour se rendre visible et créer de l’engagement avec les influenceurs.

Donner du contenu aux influenceurs et proposer des partenariats : Bien entendu il sera déterminant pour la suite d’envoyer du contenu de qualité et pertinent aux influenceurs, pour les intéresser et qu’ils puissent prêcher la bonne parole. Nous avons évoqué cela dans un billet précédent Cultiver sa relation avec les influenceurs sur le web.  Le partenariat devra être crédible, ne nous lancez pas sans une idée précise de ce que vous allez proposer. Votre sollicitation doit lui apporter une plus-value (cadeau, échange de visibilité, mise en lumière des compétences).

Utiliser les bons outils pour la veille : Bâtir une stratégie d’influence passe par l’utilisation d’outils efficaces afin de chasser les tendances, de définir les actions à mettre en place auprès des influenceurs. Une veille active du type social listening est à envisager pour écouter ce qui se passe sur la toile et dans vos communautés.

Bâtir sa stratégie d'influence sur les médias sociaux pour son entreprise

 

 

La bonne utilisation du hashtag sur Twitter.

Comment utiliser les hashtags et bien les exploiter sur Twitter ? C’est une question qui revient souvent dans notre réseau. A savoir que le hashtag (#) va être utilisé notamment pour indiquer des mots-clés ou des sujets dans une publication Twitter. Le mot en question devient un lien et donne la possibilité de trouver, et de suivre une conversation en corrélation avec le sujet.

Les Hashtags s’ils sont bien distillés dans les posts, peuvent permettre de créer de l’engagement avec vos abonnés (et futurs abonnés). Et surtout ils sont de formidables alliés pour donner de la visibilité à vos publications.

Comment faire pour l’utiliser ?

  1. Aidez-vous de Twubs pour créer vos hashtags et les suivre.
  2. Dans le post il est préférable de ne pas insérer plus de deux hashtags, en effet avec trop de # cela peut être énervant et peu approuvé par vos followers. Trop de hashtags tuent le hashtag.
  3. Pensez « valeur ajoutée » pour votre tweet, donnez du sens. Est-ce bien pertinent par rapport à votre tweet ? Insérez des hashtags qui sont importants pour le sujet dont vous parlez.
  4. Préférez des hashtags courts, s’il est trop long vous n’aurez aucune chance de retweet ou même de créer de l’engagement : #monproduitestlemeilleur
  5. Pour mesurer les retombées de vos # il est bon d’essayer un outil comme Tagboard vous verrez vous serez surpris, c’est efficace.

Bon maintenant on tweete et on voit ce que cela donne ? Le média social du petit oiseau n’a quasiment plus de secrets pour vous 🙂

twitter-848528_1280