Archives par mot-clé : veille

Optimiser sa veille sur le web et les réseaux sociaux (Webinar)

Nous (LEW) avons eu le plaisir d’animer avec Albane Flamant Marketing Manager France chez Talkwalker, un webinar le 7 mars dernier avec pour thématique « comment optimiser sa veille web et réseaux sociaux en 10 étapes ». Pour rappel Talkwalker est une plateforme de veille puissante et qui innove régulièrement avec de nouvelles fonctionnalités en social data & social listening. Incontestablement la veille est un processus déterminant pour toutes les marques ou les entreprises souhaitant recueillir des informations pertinentes sur son secteur, surveiller ce que fait la concurrence ou encore chasser les tendances sur le web.

La veille peut-être utile dans un cadre de lancement marketing, pour contrôler la e-réputation ou encore tout simplement pour observer ce que font les concurrents (veille concurrentielle). Un impératif : choisir les bons outils en fonction des objectifs et du budget. Cela pourra être selon ces critères, des outils de cartographie, d’alertes ou encore des plateformes de veille (du tout en un). Il y a donc différents types de veille mais aussi cela comporte diverses étapes qui seront à mener pour une veille efficiente dont :

Définir les sujets intéressants

Quelle sera la thématique de la veille ? Sur quoi portera t’elle ?

Se fixer des objectifs clairs mais également mesurables

Il est bien dans un premier de temps de faire un audit sur ce qui a déjà été réalisé dans votre structure, c’est le point de départ. Il sera plus aisé d’établir des objectifs précis et opérationnels.

Filtrer les résultats pour une meilleur lisibilité

Certaines entreprises (utilisatrice de Talkwalker) utilisent des filtres personnalisés et pour ainsi mieux comprendre comment les gens parlent de leurs produits et de leurs services.

Rapatrier les indicateurs dans un dashboard

Lorsque que la veille est effectuée et terminée il convient de rassembler les indicateurs de performance dans un tableau de bord. En effet ceci pour comparer les différents indicateurs et de mettre en avant des conclusions. Il sera plus aisé de comparer les objectifs et les résultats, ce qui permettra d’affiner les futures stratégies et campagnes.

Pour en savoir plus nous vous invitons à visionner le replay du webinar ici 10 étapes pour une veille efficace du web et des réseaux sociaux (dans revoir ce webinar)

Optimiser sa veille sur le web et les réseaux sociaux (Webinar)
Talwalker

 

La force combinée du content marketing et du social media

Dans l’évolution du digital aujourd’hui il est difficilement concevable de construire sa stratégie de content marketing sans y intégrer les médias sociaux. La stratégie de contenu dans son cheminement est une extension de la stratégie social média, en d’autres termes l’un ne va pas sans l’autre et nous allons voir pourquoi.

Le contenu marketing se place en amont de la stratégie de diffusion sur les médias sociaux : Le contenu est le moteur et la base de votre présence, si vous n’avez pas de matière à diffuser cela sera stérile.

Les médias sociaux impactent la visibilité des contenus marketing : Les plateformes sociales sont des excellents leviers pour mettre en valeur les contenus. C’est d’ordre mathématique, si nous prenons l’exemple de Facebook les utilisateurs sont très nombreux (pour ne pas dire que ce nombre est considérable) et cherchent des informations utiles, des articles de blog qui les intéressent. Ils sont nombreux à interagir, donc c’est là ou il faut être.

La veille sur les médias sociaux est inspirante : En mettant en place une veille efficace vous pouvez trouver l’inspiration et des idées pour vos articles de blog et votre contenu. Et comment ? En surfant sur l’actualité et sur des tendances émergentes de votre secteur. C’est en opérant sur une veille active (et concurrentielle par exemple) que vous puiserez des idées de contenus marketing.

Les médias sociaux permettent de recycler et de repartager vos billets ou articles : Vous ne posterez pas qu’une seule fois vos articles, vous aurez justement la possibilité avec les médias sociaux de les republier à d’autres moments. Ces sont des actions efficaces pour accélérer votre stratégie de contenu, un peu de recyclage à bon escient est toujours bon.

Avec ces quelques constatations vous comprendrez que le content et le social media sont des moyens et leviers difficilement dissociables. Ils sont plutôt amis que ennemis. En conclusion, faîtes en sorte d’en faire une arme imparable dans vos stratégies.

 

 

Bâtir sa stratégie d’influence sur les medias sociaux pour une entreprise

L’influence digitale est un axe de travail primordial pour les marques et entreprises, c’est une préoccupation permanente, comme leur réputation en ligne. Développer sa notoriété (et on vous en a déjà parlé dans un précédent article), être intéressant aux yeux des influenceurs demande un peu de méthodologie, et cela passe par une connaissance de la sphère d’influence dans laquelle vous vous trouverez.

Quelques points sont à définir pour parvenir à réussir ses campagnes de marketing d’influence :

Définir les objectifs et les cibles : il s’agit du béaba, quels influenceurs et quelles catégories vous allez cibler ? Avant tout, il faut définir les différentes catégories d’influenceurs. Ceci afin de pouvoir identifier les individus qui seront des connecteurs dans la future communauté. Cela revient à définir une cartographie précise des influenceurs potentiels.

Bâtir la stratégie et construire la communauté : Une fois la cible établie vous pouvez passer à l’étape suivante, c’est à dire recenser les connecteurs qui peuvent vous permettre d’atteindre les influenceurs finaux.  La construction de le communauté peut se faire en s’abonnant à ces connecteurs sur les réseaux sociaux (Twitter est un bon exemple) car en retours vous aurez des suggestions de comptes similaires, ce qui sera précieux pour se rendre visible et créer de l’engagement avec les influenceurs.

Donner du contenu aux influenceurs et proposer des partenariats : Bien entendu il sera déterminant pour la suite d’envoyer du contenu de qualité et pertinent aux influenceurs, pour les intéresser et qu’ils puissent prêcher la bonne parole. Nous avons évoqué cela dans un billet précédent Cultiver sa relation avec les influenceurs sur le web.  Le partenariat devra être crédible, ne nous lancez pas sans une idée précise de ce que vous allez proposer. Votre sollicitation doit lui apporter une plus-value (cadeau, échange de visibilité, mise en lumière des compétences).

Utiliser les bons outils pour la veille : Bâtir une stratégie d’influence passe par l’utilisation d’outils efficaces afin de chasser les tendances, de définir les actions à mettre en place auprès des influenceurs. Une veille active du type social listening est à envisager pour écouter ce qui se passe sur la toile et dans vos communautés.

Bâtir sa stratégie d'influence sur les médias sociaux pour son entreprise

 

 

Qu’allez-vous poster sur les réseaux sociaux ?

La requête qui revient souvent auprès de nos réseaux est celle ci : que faut-il poster sur les réseaux sociaux ?

Le rôle du contenu est déterminant pour répondre à cette question, votre site web ou votre blog en amont, est-il riche en contenu et en produisez-vous (ou votre marque) suffisamment ? Les réseaux sociaux sont finalement une extension de votre site web et de ce que vous avez a montrer et à mettre en avant.

Votre ligne éditoriale, encore et toujours, devra être cohérente aussi, pour faire vivre vos contenus. La curation de contenu aussi fait partie intégrante de votre travail d’animation, la diffusion d’informations utiles aura un impact important dans votre visibilité et sur  la reconnaissance de votre marque comme experte du secteur dans lequel vous évoluez. Nous en avons souvent parlé dans les précédents articles également c’est nette notion d’objectif, que recherchez-vous finalement sur les réseaux sociaux ? :

°Créer de l’engagement avec des futurs consommateurs ?

°La visibilité ?

°Les deux ?

L’autopromotion (la promotion) n’est pas complètement à bannir, cela ne veut pas dire non plus qu’il faut parler de sa marque sans arrêt en se regardant le nombril, il existe un bon compromis, tout est une question de dosage.

Mais il est important de penser comme vos clients et de se mettre de l’autre côté de la barrière, qui sont les personnes qui vont me lire ? Les connaissez-vous déjà ?

Si vous cherchez à être identifié comme un expert de votre secteur, la prise de parole peut-être alternée avec de la curation de contenu (une thématique bien précise avec laquelle votre marque est à l’aise) et des publications de vos propres contenus. Cela peut-être géré de cette manière ci-dessous, on imagine votre marque sur Facebook, avec du contenu que vous produisez sur le e-commerce ou le rétail (vos thèmes de prédilection), et via votre curation de contenu au quotidien qui porte sur votre thématique(c’est un exemple) :

Lundi : Hello Monday, bonne journée de la part de x …. avec un visuel engageant

Mardi : Vous publiez un quizz, un mini sondage portant sur les rubriques de votre site web par exemple.

Mercredi : Vous publiez un post via un article de fond que vous avez rédigé sur votre site ou blog

Vendredi : Vous publiez un article issu de votre veille et en corrélation avec votre thématique e-commerce.

Concernant la fréquence, vos publications pourront être plus ou moins soutenues, à vous de faire des tests aussi afin d’ajuster et donc de définir ce qui fonctionne le mieux (vos analytics parleront d’eux-même). Vous y voyez plus clair ? Prochainement nous évoquerons les moment précis pour poster sur les réseaux sociaux.

social-media-1405601_1280

Le marketing digital et ses outils

Lorsque l’on parle de marketing digital on évoque aujourd’hui un très large panel de solutions, de supports et des évolutions assez fortes, un monde technologique finalement assez étendu. Le marketing dit « traditionnel » est constamment remis en question avec tous ces changements rapides et réguliers depuis plusieurs années.

De nombreuses startups et créateurs d’outils du digital apparaissent et cela s’accélère sans cesse,  et on peut se demander si cela va continuer encore. Ce sont les marketeurs surtout qui ont l’opportunité de prendre en main de nouveaux outils pour affiner leurs stratégies.

Parmi ces solutions, certaines sont très poussées et à notre sens en train de sortir du lot, ces plateformes sont free ou payantes sur la partie Social Media, SEO, ou plus largement sur le web.

Nous avons recensé et sélectionné des outils très efficaces, et puissants. TPE, PME, marques, grosses organisations, il y a là des outils qui sauront correspondre à des besoins précis.


ball-457334_1280