Promouvoir et digitaliser un événement

L’intégration massive des réseaux et médias sociaux permet maintenant de faire connaître vos événements facilement et de propager les informations avec rapidité.

Nous allons voir comment réussir ses manifestations de type IRL, networking ou bien d’autres événement 2.0. Je m’intéresserai surtout dans ce billet à la façon de s’y prendre sur le web, il est évident qu’en parallèle, la stratégie devra aussi passer impérativement par l’e-mailing ou par des processus plus traditionnels, cela va de soi, les autres canaux devront être exploités.

Comment procéder ?

En amont, vous avez décidé d’une date, privilégiez le mardi ou le jeudi, évitez le lundi, mais oubliez complètement les périodes de vacances, de fêtes, les ponts etc… votre événement en dépend ! Gardez en tête que cette date se définit assez longtemps à l’avance. A partir de l’instant ou votre logistique/organisation est validée avec le prestataire ou autres, laissez-vous un mois minimum de communication devant vous, en deçà de ce timing, ce n’est pas envisageable et bien trop court pour espérer drainer du monde.

L’étape suivante nous amène à la création de l’événement sur les modules spécifiques des réseaux numériques. Ne soyez pas trop gourmand, limitez-vous à quelques réseaux, 2 ou 3 maximum (on parle bien de la création de l’événement pas encore du partage de l’information) une trop grande disparité nuirait à votre processus. Si vous restez raisonnable dans votre choix vous limitez alors aussi les possibilités d’erreurs d’organisation. A l’intérieur des modules, il est impératif d’être le plus précis possible, en effet outre le lieu, la date et l’heure, vous devez décrire la manifestation que vous organisez avec son thème, ce que vous y proposez. C’est un véritable contenu à insérer concernant votre description de l’événement, cela vous prodiguera plusieurs avantages, vos lecteurs seront plus facilement attirés si vous étoffez votre présentation que si vous écrivez 2 ou 3 lignes sans conviction.

Avez-vous pensé au référencement thématique ? En indiquant des mots-clés pertinents qui définissent votre manifestation, votre visibilité sera accrue, donc c’est une chance de plus pour vous que les gens y adhèrent. Votre rédaction devra être percutante, faîtes transpirer le plaisir que vous avez à organiser cette rencontre. Le blog est aussi un outil qui s’avère être une arme redoutable, vous partagez ainsi vos posts sur les réseaux sociaux. D’ailleurs nous avions parlé récemment de blogging avec « Les démarches pour promouvoir son blog (1/1) ». Dans la mesure du possible, vous pouvez même pousser plus loin votre logique, ceci avec la création d’un site web simple, avec des illustrations, photos, du contenu présentant concrètement votre réunion, cela facilitera le buzz et permettra de créer du trafic.

Partagez ensuite les différentes publications sur les réseaux de façon assez soutenue, attention soutenue ne veut pas dire toutes les heures (j’exagère à peine), vous deviendriez intrusif, peu crédible, et les internautes se désintéresseraient totalement de votre information. Pire encore vous risquez de perdre vos contacts/suiveurs directs et de faire fuir les autres que vous ne connaissez pas (d’ailleurs vous risquez de ne jamais les connaître). C’est à vous de définir la fréquence de vos messages, pour vous aider un peu je dirais qu’une à deux publications maximum (des liens différents et variés autant que possible) par jour sur vos réseaux serait une manière cohérente de développer votre visibilité.

Partager sur quelles plateformes ?

Twitter constitue un outil particulièrement intéressant pour diffuser, en effet l’instantanéité de ce média est propice à faire connaître l’évolution ainsi que la préparation de l’événement quasiment en temps réel.

Les réseaux B2B tels que Viadeo, Linkedin seront également cohérents dans la stratégie de préparation de l’événement. Ces plateformes sont intéressantes pour catalyser et fédérer des professionnels autour de la manifestation ; avec un minimum de présence dans des groupes thématiques ciblés, cela permettra aux individus d’engager la conversation avec vous et de ce fait pour eux d’en connaître davantage sur l’événement.

Comme décrit plus haut certains réseaux sociaux disposent de modules spécifiques pour publier ses événements, utilisez-les aussi pour envoyer des invitations (si votre réseau de contact le permet et est suffisamment étoffé).

C’est aussi pendant votre rencontre que la notion dite « 2.0 » prend tout son sens, le fait de tweeter en direct incitera les personnes présentes à en faire de même. De plus si votre événement est ouvert vous pourrez alors faire venir des participants supplémentaires, de dernière minute.

Sur Twitter créez un hashtag (mot-clé précédé de #), cela permettra aux personnes de suivre le fil de la conversation, à chaque publication décrivez l’endroit, l’objet de la rencontre, soyez créatif pour susciter l’engouement « en live ». Cf « L’utilisation du hashtag sur Twitter ».

Facebook peut avoir son intérêt dans la diffusion d’information à l’instant t. Je prends l’exemple lors de nos matinales Les Cafés d’Anthony à Lyon ; lorsque chaque participant présente son activité autour de la table nous postons de manière succincte leur présentation sur le mur Facebook, cela permet aux fans de la page de suivre en temps réel la rencontre mais aussi par la suite de rentrer en contact avec les professionnels présents au Café. Avec ce processus le buzz est au rendez-vous et le lien social se crée réellement!

Votre stratégie online et offline sont maintenant bien huilées, il n’y a plus qu’à, top départ !

 

Les démarches pour promouvoir son blog (2/2)

Nous vous avons parlé récemment dans l’article Les démarches pour promouvoir son blog (1/2), des astuces pour faire connaître un blog ainsi que son animation de manière générale. Il existe d’autres démarches, et comme promis nous allons aborder ces autres moyens (car ils sont nombreux).

  • Adwords : Vous aviez pensé à cela dans votre stratégie ? C’est un bon moyen pour obtenir des conversions. Faîtes un essai (car cela est payant) et réfléchissez à vos mots-clés sur lesquels vous voudriez être positionné (le budget en dépendra). Cela peut-être pour de la conversion directe, de la vente ou encore pour augmenter le nombre des abonnés tout simplement.
  • Optimisation du SEO : Vos billets doivent contenir les mots clés que les internautes pourraient rechercher. Votre préoccupation doit être grandement portée à l’intégration de ces mots-clés dans les titres, rubriques mais bien entendu dans le contenu.
  • Recycler ses articles du début : Vous pouvez les réactualiser en mettant à jour les différents chiffres s’ils en contiennent, et remodeler les formulations. Un partage de ces billets aussi sur les réseaux pourront être pertinents.
  • Créer des infographies dans vos billets : Le visuel pour un blog a un très grand rôle dans la bonne perception des visiteurs et lecteurs. Soignez-les et servez-vous d’outils comme Easel.ly. Vous avez aussi la possibilité de rebondir sur une infographie tout en mentionnant les sources bien entendu. Concentrez-vous sur la qualité des images quoi qu’il en soit, l’image de votre blog en dépend.

Ces astuces seront à intégrer dans votre stratégie de blogging et qui sait, il pourra devenir un vrai blog à succès.

Les démarches pour promouvoir son blog (1/2)

Nous avons pu constater au fil du temps, que pas mal d’entrepreneurs lancent un blog et ensuite ne l’alimentent qu’occasionnellement. Pire, il est possible que ces derniers laissent leur site à l’abandon car ils ne savent pas forcément comment mettre en avant leurs articles. Il est bien dommage de posséder un blog et de se décourager, il arrive ensuite de penser « je n’arrive pas à animer et à faire connaître mes billets de blog, je vais arrêter »

Il existe pourtant certains moyens pour promouvoir son blog, et certaines démarches permettent d’aller dans la bonne direction.

Quelques trucs pour promouvoir son blog :

  • Le guest-blogging : Le fait d’écrire un article pour un autre blog ou qu’un auteur de blog extérieur puisse écrire chez vous sont des excellents moyens pour développer sa visibilité. Bien entendu la qualité prime et le contenu devra être pertinent, qualitatif (comme celui que vous envoyez aux blogueurs influenceurs). Par la même occasion vous soignez finalement vos rp digitales.
  • Republiez votre contenu sur les réseaux sociaux : Repartagez un article que vous avez rédigé il y a une semaine (sans abuser). Publiez à d’autres moments de la journée ou de la semaine, les lecteurs ne sont pas forcément connectés toujours aux mêmes horaires, peut-être que certains n’ont pas vu cette publication ? De cette manière vous pouvez aussi élargir votre audience.
  • Utilisez un outil comme Scoop.it : Il s’agit d’un outil de curation de contenus, il ne sert pas qu’à partager votre veille.  C’est un très bon moyen pour rendre visible vos propres billets (auprès de tous) et donc d’augmenter votre trafic éventuellement.
  • Interpellez les influenceurs sur les réseaux : Mentionnez les blogueurs influents dans vos publications sur les médias et réseaux sociaux, cela donnera un petit plus à vos contenus et ils auront plus de poids. Vous pouvez aussi les mentionner de façon subtile et intelligente dans un article de blog (si vous les connaissez et que cela s’y prête). Attention ce n’est pas simplement pour qu’ils partagent, cela s’apparente surtout à une réelle pertinence de votre billet/article.
  • Pensez à Slideshare : Comme un trailer  ou une bande annonce vous créez des slides ; excellent pour la visibilité de votre blog.
  • Les commentaires sur d’autres blogs : Commentez les articles de blogs de vos confrères ou autres, c’est un peu comme un groupe, un véritable lieu d’échanges. Nous vous invitons à le faire, les échanges sont très intéressants sur les blogs et permettent d’engager la conversation. Bien entendu respectez les règles de bienséances de l’espace concerné et restez dans les « clous », cela va de soit. Apportez un regard neuf et intéressant,  ce qui aiguisera votre sens de la rédaction, vous deviendrez également plus prolixe pour votre propre blog.

Avec ces éléments vous n’aurez plus envie d’abandonner votre blog,  mais au contraire (et nous l’espérons) de l’animer et de le promouvoir au quotidien . Nous vous parlerons d’autres moyens dans un deuxième article concernant la promotion d’un blog sur Social Media Optimization.

 

Gérer facilement ses connexions sur Twitter & Instagram

Les applications de gestion sont très nombreuses pour Twitter et Instagram, certaines sont vraiment très utiles et parmi elles, nous nous sommes intéressés à Statusbrew. Plus précisément il s’agit d’un outil bien connu de tracking permettant de savoir qui s’est désabonné et qui ne vous suit pas en retour de votre follow.

L’outil est plutôt bien conçu et donne la possibilité d’obtenir des détails sur les comptes que soit Instagram ou Twitter. Vous pouvez recenser les nouveaux followers, les amis en commun, et les désabonnements (unfollow) récents.

A noter également que vous pouvez compter sur un support de plusieurs comptes Instagram et Twitter. La fonctionnalité qui est très pratique aussi, est d’obtenir des informations précieuses sur les concurrents et de leurs activités sur les 2 réseaux sociaux. (exportation d’une liste des abonnements/désabonnements). Cela  permet de suivre ses contacts et de mettre en place une véritable veille concurrentielle pour votre business. Il est même possible aussi de visualiser les utilisateurs bloqués. On retrouve des fonctions classiques mais qui peuvent avoir de l’importance comme l’envoi des messages directs (DM)  et des tweets (mentions) programmés.

Statusbrew est certainement un des meilleurs, voir même le meilleur outil de tracking unfollow, vous n’aurez plus d’excuses pour parvenir à connaître votre audience. De base l’outil est gratuit, il faudra compter de 9,90$ à 25$ par mois pour des fonctionnalités supérieures.

Gérer facilement ses connexions sur Twitter & Instagram

 

 

 

 

Instagram toujours en vogue ?

Instragram appartient à Facebook depuis 2012 et s’est imposé comme une valeur sûre dans le paysage Social Media Mondial. Avec ses 500 millions d’utilisateurs actifs*, les marques de peuvent plus ignorer cet outil bien sympathique depuis quelques années.

Un engouement palpable

Pourquoi cet engouement? Parce que l’instantanéité en est la clé, et les marques ont bien palpé cette notion d’immédiateté. Elles ont bien compris les opportunités et ont pu en entrevoir les possibilités.

Depuis un bon moment le niveau d’engagement est important et souvent au-dessus des moyennes des autres réseaux.

Des chiffres mitigés ?

Cependant le réseau a enregistré des baisses non négligeable depuis quelques temps. C’est ce que nous montre une étude de Locowise* en avril dernier, en effet :

  • L’engagement global est de 1,04%, c’est à dire une baisse de 5,45%
  • +0,16% pour la croissance des followers, mais cela représente une baisse de 50% par rapport à Mars 2015 (1 an environ).

Le point positif est la vidéo ; son usage a augmenté de 40% au cours des 6 derniers mois.
Cette donnée illustre bien la tendance actuelle, les photos et les vidéos permettent de susciter l’engagement plus que les statuts en texte seul. Mais la photo reste devant et engage davantage les utilisateurs (1,07% contre 0,81% pour la vidéo).

Les influenceurs en ligne de mire

Les utilisateurs professionnels ont bien compris les enjeux et n’hésitent pas à tenter de rentrer en contact avec les autres marques en les taguant par exemple.

Les Instagrammeurs deviennent aussi peu à peu des ambasseurs / influenceurs pour les diverses entités. Nous ne sommes plus simplement dans la photographie d’un produit mais rentrons dans l’affect, et le jeu est de susciter l’émotion en mode storytelling et d’attirer l’audience.

Malgré ces résultats en demi-teinte Instragram reste une opportunité pour les annonceurs et marques. L’évolution est à suivre de près, dans ce monde numérique tout va très vite d’autres acteurs peuvent éventuellement apparaître pour modifier la donne.

*Source Instagram
*Source Locowise

Instagram toujours en vogue ?