6 éléments de base pour mener vos RP digitales

La façon d’aborder vos relations presse 2.0 ne s’improvise pas, il s’agit de différentes campagnes que vous devez mener régulièrement pour votre marque et ainsi faire parler de vous.

  • Préparer votre plan, votre storytelling de marque : On débute par le béaba, quel chemin avez-vous parcouru depuis la création ? Quelle est la genèse de la marque, sa naissance ? Faîtes une rédaction pour lister vos actions dans l’ordre depuis la création, pas à pas, cela peut être aussi des évènements que vous avez organisé dans le cadre de votre marque. Listez tout cela précisément.
  • La ligne éditoriale de vos communiqués ou articles que vous enverrez : Assurez-vous qu’elle soit en accord avec l’ADN de la marque, une cohérence est importante dans votre ligne directrice. Votre audience doit correspondre à votre cible.
  • Choisir les bons influenceurs, blogueurs, journalistes : Tout dépend de l’objectif fixé, mais rapprochez-vous par exemple des influenceurs qui ont des activités assez proches de votre domaine, cela vous amènera plus facilement des contacts qualifiés pour la suite. Oui il faut voir loin …
  • Mettez en place les bons leviers marketing comme les réseaux sociaux : Si ce n’est pas déjà fait investissez le terrain des réseaux numériques ce sont d’excellents moyens de diffusion, aussi bien en amont pour la mise en contact que pour la diffusion des futurs articles presse ou de blog.
  • Mesurez vos campagnes RP : C’est absolument indispensable pour mesurer les retombées et l’impact de vos RP. Nous entendons par là d’observer l’audience et l’influence des sites et médias qui parlent de votre marque. L’analyse des concurrents est importante également, elle peut vous donner des indications précieuses pour affiner votre stratégie.

 

 

L’utilité réelle d’une page Facebook pour l’entreprise

La question est posée, pourquoi créer et animer une page facebook pour une entreprise ? Nous pourrions répondre de multiples façons, mais il y a des explications rationnelles et par expérience nous allons pouvoir vous en parler.

L’article paraît un peu philosophique au premier abord,  mais les différentes raisons sont assez basiques et ce n’est que du bon sens :

  • L’entreprise qui ambitionne de connaître un développement (selon ses objectifs) digne de ce nom à tout intérêt à mettre en avant ses offres sur Facebook et donc d’augmenter sa visibilité facilement. Facebook est un média très fréquenté, nous ne l’apprenons à personne, en effet c’est 1,65 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde*, d’un point de vue mathématique il se peut que vos futurs prospects et clients soient utilisateurs du réseau social, non ?
  • Si l’on rentre un peu plus dans le vif du sujet, Facebook sera concrètement un très bon allié pour travailler sa notoriété, développer le business, engager la conversation. Le nerf de la guerre est de générer des prospects avec cette page et de donner la possibilité  de communiquer finalement vers une très large audience. En clair, tout cela permettra de faire connaître votre marque à travers les différentes publications que vous réaliserez. Bien entendu la page, via les facebook ads, aidera à diffuser largement des news sur des événements, des produits, des services de l’entreprise ou encore de faire des jeux concours ciblés. Concernant les Social ads il y aura d’autant plus d’intérêt à les mettre en place et régulièrement, puisqu’il y à une notion d’augmentation de trafic sur votre site web voire de captation de leads. Attention il ne faut pas se tromper dans la réelle utilité d’une page entreprise sur le géant réseau social américain, il ne s’agit pas d’améliorer le référencement , Facebook à un impact quasi nul sur le SEO.

Voilà nous avons terminé dans nos quelques arguments concrets qui ne sont pas révolutionnaires certes, mais qui peuvent faire comprendre l’utilité de posséder et d’animer régulièrement une page Facebook pour son entreprise.

*Source : Facebook

Facebook Page

 

 

 

Comment démarrer efficacement sur Pinterest

Pinterest ce réseau social qui recense 100 millions d’utilisateurs dans le monde et 2,7 millions de visiteurs uniques en France* (qui connaît une très forte croissance) est une belle source de trafic. Voici quelques tips importants pour cet outil dit « picture marketing » qui semble devenir incontournable.

Votre description devra être précise et concise : Décrivez précisément et avec soin vos images : plus vous serez précis et plus mettrez toutes les chances de vôtre côté pour bien présenter et vendre votre produit sur le net. Vos descriptions doivent comprendre entre 15 et 25 caractères.

Pensez « qualitatif »: Si vous souhaitez toucher du monde, partagez du visuel de qualité afin de mettre sur le devant de la scène vos produits, services. Il s’agit d’une vraie vitrine ! Vos images doivent être intéressantes, de bonnes qualités, lumineuses…

Créez des thématiques : Vos tableaux devront être créés autour de thématiques précises, vos lecteurs n’en seront que mieux séduits… On vous accordera aussi plus de crédit en tant qu’expert, multipliez les tableaux, (n’en créez pas qu’un seul avec tous les thèmes dedans), cela facilitera le partage et le réépinglage.

Essayez de connaître vos lecteurs et vos fans pour déterminer le type de publications que vous devez partager : Prenez le temps de regarder le profil de vos fans et de votre audience, c’est important, cela vous permettra de définir quel type de contenu est à poster en priorité.

Inciter à l’action : Il est bien de glisser une phrase juste avant votre lien comme « venez visiter notre site » …  ou encore à remercier vos followers avec « merci pour le repin ». Ce sont des exemples pour inciter au « call to action », et à booster votre présence sur la plateforme.

Maintenant il faut s’y atteler, Pinterest est un outil de marketing très efficace… c’est parti !

*Source Médiamétrie

Comment démarrer efficacement sur Pinterest

 

Bâtir sa stratégie d’influence sur les medias sociaux pour une entreprise

L’influence digitale est un axe de travail primordial pour les marques et entreprises, c’est une préoccupation permanente, comme leur réputation en ligne. Développer sa notoriété (et on vous en a déjà parlé dans un précédent article), être intéressant aux yeux des influenceurs demande un peu de méthodologie, et cela passe par une connaissance de la sphère d’influence dans laquelle vous vous trouverez.

Quelques points sont à définir pour parvenir à réussir ses campagnes de marketing d’influence :

Définir les objectifs et les cibles : il s’agit du béaba, quels influenceurs et quelles catégories vous allez cibler ? Avant tout, il faut définir les différentes catégories d’influenceurs. Ceci afin de pouvoir identifier les individus qui seront des connecteurs dans la future communauté. Cela revient à définir une cartographie précise des influenceurs potentiels.

Bâtir la stratégie et construire la communauté : Une fois la cible établie vous pouvez passer à l’étape suivante, c’est à dire recenser les connecteurs qui peuvent vous permettre d’atteindre les influenceurs finaux.  La construction de le communauté peut se faire en s’abonnant à ces connecteurs sur les réseaux sociaux (Twitter est un bon exemple) car en retours vous aurez des suggestions de comptes similaires, ce qui sera précieux pour se rendre visible et créer de l’engagement avec les influenceurs.

Donner du contenu aux influenceurs et proposer des partenariats : Bien entendu il sera déterminant pour la suite d’envoyer du contenu de qualité et pertinent aux influenceurs, pour les intéresser et qu’ils puissent prêcher la bonne parole. Nous avons évoqué cela dans un billet précédent Cultiver sa relation avec les influenceurs sur le web.  Le partenariat devra être crédible, ne nous lancez pas sans une idée précise de ce que vous allez proposer. Votre sollicitation doit lui apporter une plus-value (cadeau, échange de visibilité, mise en lumière des compétences).

Utiliser les bons outils pour la veille : Bâtir une stratégie d’influence passe par l’utilisation d’outils efficaces afin de chasser les tendances, de définir les actions à mettre en place auprès des influenceurs. Une veille active du type social listening est à envisager pour écouter ce qui se passe sur la toile et dans vos communautés.

Bâtir sa stratégie d'influence sur les médias sociaux pour son entreprise

 

 

La bonne utilisation du hashtag sur Twitter.

Comment utiliser les hashtags et bien les exploiter sur Twitter ? C’est une question qui revient souvent dans notre réseau. A savoir que le hashtag (#) va être utilisé notamment pour indiquer des mots-clés ou des sujets dans une publication Twitter. Le mot en question devient un lien et donne la possibilité de trouver, et de suivre une conversation en corrélation avec le sujet.

Les Hashtags s’ils sont bien distillés dans les posts, peuvent permettre de créer de l’engagement avec vos abonnés (et futurs abonnés). Et surtout ils sont de formidables alliés pour donner de la visibilité à vos publications.

Comment faire pour l’utiliser ?

  1. Aidez-vous de Twubs pour créer vos hashtags et les suivre.
  2. Dans le post il est préférable de ne pas insérer plus de deux hashtags, en effet avec trop de # cela peut être énervant et peu approuvé par vos followers. Trop de hashtags tuent le hashtag.
  3. Pensez « valeur ajoutée » pour votre tweet, donnez du sens. Est-ce bien pertinent par rapport à votre tweet ? Insérez des hashtags qui sont importants pour le sujet dont vous parlez.
  4. Préférez des hashtags courts, s’il est trop long vous n’aurez aucune chance de retweet ou même de créer de l’engagement : #monproduitestlemeilleur
  5. Pour mesurer les retombées de vos # il est bon d’essayer un outil comme Tagboard vous verrez vous serez surpris, c’est efficace.

Bon maintenant on tweete et on voit ce que cela donne ? Le média social du petit oiseau n’a quasiment plus de secrets pour vous 🙂

twitter-848528_1280

 

Actualités et conseils autour du marketing digital par Les Experts du Web