Archives par mot-clé : networking

Linkedin : les astuces pour développer votre professional branding

Linkedin est le réseau social professionnel phare, nous ne vous apprenons rien en vous disant cela. La plateforme (plutôt) orientée B2B recense à ce jour environ 106 millions d’utilisateurs actifs dans le monde dont quasiment 11 millions de membres en France. De plus en plus de professionnels s’y positionnent et ils ont tout à fait raison. Le réseau à dernièrement modifié toute son interface ce qui en fait encore plus un véritable outil de réseautage et de personal branding (et même professional branding en fait).

Mais dans ce monde du digital et du social media, les fonctionnalités ne sont pas forcément aisées à capter ou à visualiser : c’est pour cela que nous avons fait un petit topo sur les quelques astuces et fonctions qui peuvent être utiles aux entrepreneurs et pros en général.

Pour vous aider dans votre personal branding …

La personnalisation de l’url

Une tâche qui dans 50% des cas n’est pas effectuée (nous le voyons en formation). Tout simplement votre profil remontera plus facilement dans les résultats de Google lorsque l’on saisira votre nom. L’avantage aussi est d’insérer cette url dans votre signature mail, pour rentrer plus facilement en connexion avec vous.
Comment faire ? Rendez vous sur votre profil, cliquez sur « Modifier votre profil public dans la colonne de droite » puis « Modifier l’URL de votre profil public » toujours sur la droite, et cliquez sur le petit crayon. L’url personnalisée peut comporter entre 5 et 30 lettres ou chiffres (Pas d’espaces, de symboles ou de caractères spéciaux). Si l’url que vous souhaitez n’est pas disponible il faut en sélectionner une autre. A savoir que vous pouvez modifier votre url jusqu’à 5 fois en 180 jours.

Linkedin les astuces pour développer votre professional branding__

Entrer en relation avec des individus plus facilement avec les groupes thématiques et ainsi démontrer plus aisément une expertise

Il est bien de recenser des groupes thématiques et ainsi faire grossir votre réseau. Tout d’abord ciblez 4 à 5 groupes maxi dans vos centres d’intérêts, cela vous évitera de vous éparpiller. Bien entendu il faudra y consacrer un minimum de temps et y contribuer. Avec quoi ? De l’information utile, des questions ouvertes, des rebonds sur l’actualité…. Autre chose cela permet d’asseoir votre notoriété et votre expertise métier. L’autre avantage réside dans le fait que vous pouvez envoyer des messages aux membres du groupe, et ce même s’ils sont des contacts du niveau 2, 3…

Et si vous souhaitez avancer et optimiser votre présence sur Linkedin, vous trouverez des éléments intéressants dans un article récent sur SMO Infographie : comment avoir un profil Linkedin digne d’un CEO ?

 

Promouvoir et digitaliser un événement

L’intégration massive des réseaux et médias sociaux permet maintenant de faire connaître vos événements facilement et de propager les informations avec rapidité.

Nous allons voir comment réussir ses manifestations de type IRL, networking ou bien d’autres événement 2.0. Je m’intéresserai surtout dans ce billet à la façon de s’y prendre sur le web, il est évident qu’en parallèle, la stratégie devra aussi passer impérativement par l’e-mailing ou par des processus plus traditionnels, cela va de soi, les autres canaux devront être exploités.

Comment procéder ?

En amont, vous avez décidé d’une date, privilégiez le mardi ou le jeudi, évitez le lundi, mais oubliez complètement les périodes de vacances, de fêtes, les ponts etc… votre événement en dépend ! Gardez en tête que cette date se définit assez longtemps à l’avance. A partir de l’instant ou votre logistique/organisation est validée avec le prestataire ou autres, laissez-vous un mois minimum de communication devant vous, en deçà de ce timing, ce n’est pas envisageable et bien trop court pour espérer drainer du monde.

L’étape suivante nous amène à la création de l’événement sur les modules spécifiques des réseaux numériques. Ne soyez pas trop gourmand, limitez-vous à quelques réseaux, 2 ou 3 maximum (on parle bien de la création de l’événement pas encore du partage de l’information) une trop grande disparité nuirait à votre processus. Si vous restez raisonnable dans votre choix vous limitez alors aussi les possibilités d’erreurs d’organisation. A l’intérieur des modules, il est impératif d’être le plus précis possible, en effet outre le lieu, la date et l’heure, vous devez décrire la manifestation que vous organisez avec son thème, ce que vous y proposez. C’est un véritable contenu à insérer concernant votre description de l’événement, cela vous prodiguera plusieurs avantages, vos lecteurs seront plus facilement attirés si vous étoffez votre présentation que si vous écrivez 2 ou 3 lignes sans conviction.

Avez-vous pensé au référencement thématique ? En indiquant des mots-clés pertinents qui définissent votre manifestation, votre visibilité sera accrue, donc c’est une chance de plus pour vous que les gens y adhèrent. Votre rédaction devra être percutante, faîtes transpirer le plaisir que vous avez à organiser cette rencontre. Le blog est aussi un outil qui s’avère être une arme redoutable, vous partagez ainsi vos posts sur les réseaux sociaux. D’ailleurs nous avions parlé récemment de blogging avec « Les démarches pour promouvoir son blog (1/1) ». Dans la mesure du possible, vous pouvez même pousser plus loin votre logique, ceci avec la création d’un site web simple, avec des illustrations, photos, du contenu présentant concrètement votre réunion, cela facilitera le buzz et permettra de créer du trafic.

Partagez ensuite les différentes publications sur les réseaux de façon assez soutenue, attention soutenue ne veut pas dire toutes les heures (j’exagère à peine), vous deviendriez intrusif, peu crédible, et les internautes se désintéresseraient totalement de votre information. Pire encore vous risquez de perdre vos contacts/suiveurs directs et de faire fuir les autres que vous ne connaissez pas (d’ailleurs vous risquez de ne jamais les connaître). C’est à vous de définir la fréquence de vos messages, pour vous aider un peu je dirais qu’une à deux publications maximum (des liens différents et variés autant que possible) par jour sur vos réseaux serait une manière cohérente de développer votre visibilité.

Partager sur quelles plateformes ?

Twitter constitue un outil particulièrement intéressant pour diffuser, en effet l’instantanéité de ce média est propice à faire connaître l’évolution ainsi que la préparation de l’événement quasiment en temps réel.

Les réseaux B2B tels que Viadeo, Linkedin seront également cohérents dans la stratégie de préparation de l’événement. Ces plateformes sont intéressantes pour catalyser et fédérer des professionnels autour de la manifestation ; avec un minimum de présence dans des groupes thématiques ciblés, cela permettra aux individus d’engager la conversation avec vous et de ce fait pour eux d’en connaître davantage sur l’événement.

Comme décrit plus haut certains réseaux sociaux disposent de modules spécifiques pour publier ses événements, utilisez-les aussi pour envoyer des invitations (si votre réseau de contact le permet et est suffisamment étoffé).

C’est aussi pendant votre rencontre que la notion dite « 2.0 » prend tout son sens, le fait de tweeter en direct incitera les personnes présentes à en faire de même. De plus si votre événement est ouvert vous pourrez alors faire venir des participants supplémentaires, de dernière minute.

Sur Twitter créez un hashtag (mot-clé précédé de #), cela permettra aux personnes de suivre le fil de la conversation, à chaque publication décrivez l’endroit, l’objet de la rencontre, soyez créatif pour susciter l’engouement « en live ». Cf « L’utilisation du hashtag sur Twitter ».

Facebook peut avoir son intérêt dans la diffusion d’information à l’instant t. Je prends l’exemple lors de nos matinales Les Cafés d’Anthony à Lyon ; lorsque chaque participant présente son activité autour de la table nous postons de manière succincte leur présentation sur le mur Facebook, cela permet aux fans de la page de suivre en temps réel la rencontre mais aussi par la suite de rentrer en contact avec les professionnels présents au Café. Avec ce processus le buzz est au rendez-vous et le lien social se crée réellement!

Votre stratégie online et offline sont maintenant bien huilées, il n’y a plus qu’à, top départ !

 

Entreprises : Comment débuter sur les réseaux sociaux pros

Les fonctionnalités des réseaux sociaux permettent de communiquer efficacement, et surtout de toucher des cibles dans tous secteurs d’activités. Mais par quoi commencer ? C’est très souvent cette question récurrente qui revient chez les entrepreneurs.

Il est primordial tout d’abord d’identifier ces différents outils, et sur quels réseaux développer une présence ? Votre temps est compté, il vous faut aller à l’essentiel.

Une chose est sure, votre stratégie sera très différente si vous souhaitez simplement être vu ou si vous désirez réellement du trafic ciblé et générer du prospect qualifié. Mais l’aspect important et qui nous intéresse pour le moment est comment débuter sur ces réseaux et quel temps y consacrer.

Quels réseaux choisir ?

Les réseaux sociaux à dominante professionnelle type Viadeo, Linkedin ou encore Xing, sont tout indiqués si vous avez une activité B2B.

Lire la suite sur Les Experts du Web