Archives par mot-clé : Publications

7 erreurs qu’il faut éviter de faire sur une page Facebook

Facebook vient de dépasser les 2 milliards d’utilisateurs actifs, et un bon nombre d’entreprises sont présentes sur le réseau social américain. Vous êtes entrepreneur ou une marque et n’avez pas peut-être pas forcément de présence sur Facebook (page entreprise).

Dans la pratique, il y a ce qu’il faudrait faire, et surtout ce qu’il ne faut pas faire. Voici 7 erreurs qu’il faut absolument éviter sur votre page Facebook :

Zéro objectif, vous n’avez pas de vision claire

Les objectifs c’est une base, il est nécessaire qu’ils soient quantifiables et mesurables. Il en résulte une analyse plus simple, une bonne lisibilité et des actions correctrices plus aisées à réaliser.

Vous publiez trop (10, 15, 20 fois par jour)

Dans ce contexte plus « professionnel », si vous publiez trop vous risquez de passer pour un spammeur et cela ne sera pas constructif. On peut limiter à 4 posts maxi par jour sur une page entreprise. (2 à 4). Donnez de l’informations utiles certes, mais distillez au lieu de noyer.

Vous zappez les visuels dans les publications

Agrémentez vos publications avec des vidéos, infographies, images,  c’est beaucoup engageant qu’un statut texte « seul ». C’est très basique, mais un visuel attire l’oeil, c’est une règle de base.

Vous n’avez pas une réactivité suffisante

Répondez aux commentaires, c’est aussi une règle de base. Mais en terme de timing il est primordial de répondre rapidement et pas une semaine après. C’est aussi une question de crédibilité de votre entreprise, vous engagez son image !

Vous postez des liens sans titres ou accroches

Si vous faîtes de la curation de contenu (et c’est valable aussi pour vos articles à vous) et postez sur votre page, l’accroche est obligatoire. Vous aurez de faibles chances de créer de l’engagement, vous ne susciterez pas de réactions si vous insérez un lien brut sans titre, ni rien du tout. Soyez créatif, et incitez à l’action surtout …

Vous avez synchronisé votre page Facebook avec votre compte Twitter

Ce n’est pas une bonne idée, pourquoi ?

Vous partagez vos tweets sur Facebook. Les 2 réseaux sont assez différents dans leur forme. Les posts courts sur Twitter ne sont pas adéquates à lire, les fans n’aiment pas des messages truffés de hashtags. Optez plutôt pour un outil de gestion social media, vous aurez la maîtrise de votre automatisation et de votre ligne éditoriale sur chaque réseau.

Vous pensez que vous êtes seul et que vous n’avez pas de concurrents

Vous avez un service ou un produit innovant, c’est excellent, mais attention vous n’êtes pas tout seul sur la toile et sur Facebook. C’est pour cela qu’il est impératif de regarder ce que fait la concurrence. Pour cela mettez en place une veille journalière, afin de rester dans les leaders. Vous avez aussi la possibilité de surveiller des pages fans concurrentes de la vôtre.

Le social automation : quels outils pour gagner en productivité ?

Le temps est compté pour les entreprises, et une présence constante sur les réseaux sociaux demande un effort important pour ces dernières. Encore plus que le temps il est important de connaître le ROI et ainsi avoir une idée précise des retombées des actions (l’aspect « statistiques »).

L’automatisation peut-être un moyen justement d’optimiser ce temps, de gagner en productivité et d’obtenir une croissance des communautés plutôt constante.

Nous avons récemment recensé des outils pour optimiser les publications réseaux sociaux 5 outils pour faciliter la publication de contenus sur les médias sociaux

Aujourd’hui nous vous parlons de 3 outils qui peuvent aider dans le processus et dans votre stratégie social media. Ces outils sont orientés « tout en 1 » ou avec une partie social monitoring, ou encore liés au marketing automation.

Ces outils sont adaptés au TPE/PME :

Spokal

Un outil idéal pour les petites sociétés qui cherchent a couvrir une grande partie des facettes du marketing online. Spokal va permettre de créer du contenu, et de le formater. Optimiser le référencement aussi est une des fonctionnalités, bien entendu l’outil est à même d’automatiser les publications sur les réseaux sociaux. Une fonctionnalité de monitoring sera très utile pour surveiller et analyser les retombées. Il est possible de coupler l’outil avec le célèbre Feedly agrégateur de flux d’informations. Pour terminer on peut compter aussi sur des fonctions de lead nurturing. L’outil est accessible à environ 40 dollars par mois.

Sprout Social

Un ami de longue date … Cet outil est très complet dans une gestion social media. En terme de fiabilité Sprout Social sera un excellent allié, et se fondera dans une stratégie très confortablement et facilement. L’inscription se fait rapidement, ensuite il faudra simplement plugger les pages et comptes sociaux. Sprout Social va inclure les principales plateformes sociales comme Facebook, G+, Twitter, Instagram, Linkedin. Feedly peut-être intégré aussi pour réaliser sa veille efficacement. Des flux RSS, les fils Twitter aussi pourront être inclus, une façon simple de poster régulièrement des contenus pertinents.  L’outil a aussi son intérêt sur l’aspect collaboratif, en effet il est possible de faire cohabiter une équipe qui sera en charge de la gestion du CM et du SMO. Le grand plus de ce service réside dans le fait qu’il est très complet en ce qui concerne les rapports d’activités. Sprout Social peut-être testé gratuitement pendant 30 jours, il faudra ensuite débourser environ 39 dollars par mois pour le premier niveau de fonctionnalités.

 Socialy

Socialy est une solution de Wolféo, qui permet d’utiliser des outils du marketing à faibles coûts. Il s’agit plus précisément d’un outil de social automation afin d’augmenter le trafic plus facilement.  Si vous avez correctement fait le paramétrage cela vous permettra d’automatiser facilement vos publications et ainsi vous concentrer sur la stratégie, mais aussi la forme des messages. D’autres solutions d’automatisation marketing de wolféo sont à tester et peuvent être pertinentes (Pushy). 14 jours en test sont proposés par la startup.