RP digitales et influenceurs : quels bénéfices ?

Très régulièrement le sujet des RP digitales et leurs possibles avantages, revient, aussi bien dans nos réseaux, qu’en prospection. Rien de nouveau concernant les RP, même si le marketing d’influence leur donnent une second souffle. Au delà de promouvoir une marque, c’est une manière d’identifier les meilleurs relais et faire résonner le contenu, apporter une vraie notoriété (tellement recherchée). Finalement ce que souhaite savoir une marque ou une entreprise, c’est si d’engager une campagne de PR et de marketing d’influence aura aussi des bénéfices sur le SEO… En soit les impacts sont multiples, mais quels sont-ils et comment ça fonctionne ?

RP digitales et influenceurs quels bénéfices

Les effets des RP sur le SEO ?

Google prend grandement en compte la réputation d’un site web ou d’un blog. Il s’agit aussi bien entendu de la pertinence et de la qualité du contenu . En effet 2 éléments sont à mémoriser pour que vous obteniez une bonne position dans les moteurs de recherche :

– Un contenu attrayant, avec une histoire qui suscitera de l’intérêt et de l’émotion (type storytelling).
– Créer des liens entrants de sites avec de l’autorité, des sources crédibles et dont Google a confiance.

Ces critères conduisent à un meilleur positionnement dans les résultats du moteur de recherche. D’ailleurs plus les liens (de qualité) seront nombreux et plus vous chasserez les résultats négatifs dans les résultats de Google (s’il y en a bien entendu).

Les liens provenant de sites importants sont très prisés. Mais il est plus facile aussi de développer des relations avec les utilisateurs de plateformes sociales comme Facebook, Twitter pour gagner du lien entrant.
Le partage étant primordial, surtout en créant du contenu tendance, les RP peuvent ainsi profiter au SEO grâce à la mise en avant sur les réseaux sociaux. Tout ce cheminement peut alors générer du trafic vers votre site et va alors contribuer au SEO.

Et les influenceurs dans tout cela ?

Et tout cela mène à une sélection plus stricte de votre part. En effet il va être indispensable de sélectionner des blogueurs et/ou influenceurs selon différents critères, par exemple :

– Son taux d’engagement que prodiguent ses publications sur les réseaux sociaux
– Le niveau de confiance des internautes, et donc les avis
– La taille de ses communautés, il faut un minimum même si l’on parle de micro-influenceurs qui génèrent plus d’engagement que les macro-influenceurs la plupart du temps.

La relation dans le temps avec les influenceurs devient alors plus que primordiale (relire notre article Cultiver sa relation avec les influenceurs sur le web)

Après la lecture de cet article vous allez très certainement repenser à bien intégrer les influenceurs dans votre stratégie de RP (enfin nous l’espérons)…

Les médias sociaux dans le processus inbound marketing

Les médias sociaux ont une part prépondérante dans une stratégie digitale. Ce sont des espaces d’audiences très intéressants, notamment pour la viralité et ou les entreprises ont un intérêt certain à y être présent. Une présence oui, mais dès lors qu’il faut élaborer une vraie stratégie c’est un petit peu plus ardue. C’est une question importante à se poser, est-ce judicieux d’utiliser les médias sociaux dans une stratégie d’inbound marketing ? La réponse est plutôt positive, nous allons maintenant voir pourquoi.

Les médias sociaux dans le processus inbound marketing

Une constance des publications organiques et de la publicité payante pour recruter de nouveaux fans/followers

C’est une réalité, et nous en avons déjà parlé sur ce blog, la constance et la régularité paient sur les plateformes sociales.Dans un premier temps il s’agit de faire grossir ses communautés. Ensuite grâce à des campagne type social ads (Facebook, Twitter etc…) il sera envisageable de transformer des nouveaux contacts en prospects. Les groupes et communautés sont à ne pas négliger non plus, ces espaces permettent de suivre de nouveaux contacts et de les identifier rapidement.

Relayer les contenus blog régulièrement via les médias sociaux

Les médias sociaux ont une efficacité reconnue pour activer la e-réputation d’une marque, de procurer de la viralité en vue de générer des leads qualifiés. De ce fait faire du push actif très régulièrement donnera un impact encore plus important à vos contenus marketing et ainsi avoir une chance d’obtenir des contacts de qualité.

Les médias sociaux comme support de relation clients

Vos médias sociaux sont une extension de votre site/blog et permettent d’être le point névralgique de votre communication. C’est un moyen aussi de fidéliser vos clients, avec de l’information utile. A noter que, de plus en plus de marques ou entreprises utilisent les plateformes sociales pour l’optimisation du suivi client.
Vous pourrez alors glaner de précieuses informations et affiner votre stratégie client au fil du temps. De plus c’est un excellent moyen pour les futurs prospects potentiels d’observer votre façon de traiter l’aspect commercial. Attention il faut être réactif et avoir un community management irréprochable !

Blogging, Content Marketing, Social media, Relation client, E-Réputation, tous ces aspects rentrent en ligne de compte pour une bonne stratégie d’inbound, pensez-y !

7 erreurs qu’il faut éviter de faire sur une page Facebook

Facebook vient de dépasser les 2 milliards d’utilisateurs actifs, et un bon nombre d’entreprises sont présentes sur le réseau social américain. Vous êtes entrepreneur ou une marque et n’avez pas peut-être pas forcément de présence sur Facebook (page entreprise).

Dans la pratique, il y a ce qu’il faudrait faire, et surtout ce qu’il ne faut pas faire. Voici 7 erreurs qu’il faut absolument éviter sur votre page Facebook :

Zéro objectif, vous n’avez pas de vision claire

Les objectifs c’est une base, il est nécessaire qu’ils soient quantifiables et mesurables. Il en résulte une analyse plus simple, une bonne lisibilité et des actions correctrices plus aisées à réaliser.

Vous publiez trop (10, 15, 20 fois par jour)

Dans ce contexte plus « professionnel », si vous publiez trop vous risquez de passer pour un spammeur et cela ne sera pas constructif. On peut limiter à 4 posts maxi par jour sur une page entreprise. (2 à 4). Donnez de l’informations utiles certes, mais distillez au lieu de noyer.

Vous zappez les visuels dans les publications

Agrémentez vos publications avec des vidéos, infographies, images,  c’est beaucoup engageant qu’un statut texte « seul ». C’est très basique, mais un visuel attire l’oeil, c’est une règle de base.

Vous n’avez pas une réactivité suffisante

Répondez aux commentaires, c’est aussi une règle de base. Mais en terme de timing il est primordial de répondre rapidement et pas une semaine après. C’est aussi une question de crédibilité de votre entreprise, vous engagez son image !

Vous postez des liens sans titres ou accroches

Si vous faîtes de la curation de contenu (et c’est valable aussi pour vos articles à vous) et postez sur votre page, l’accroche est obligatoire. Vous aurez de faibles chances de créer de l’engagement, vous ne susciterez pas de réactions si vous insérez un lien brut sans titre, ni rien du tout. Soyez créatif, et incitez à l’action surtout …

Vous avez synchronisé votre page Facebook avec votre compte Twitter

Ce n’est pas une bonne idée, pourquoi ?

Vous partagez vos tweets sur Facebook. Les 2 réseaux sont assez différents dans leur forme. Les posts courts sur Twitter ne sont pas adéquates à lire, les fans n’aiment pas des messages truffés de hashtags. Optez plutôt pour un outil de gestion social media, vous aurez la maîtrise de votre automatisation et de votre ligne éditoriale sur chaque réseau.

Vous pensez que vous êtes seul et que vous n’avez pas de concurrents

Vous avez un service ou un produit innovant, c’est excellent, mais attention vous n’êtes pas tout seul sur la toile et sur Facebook. C’est pour cela qu’il est impératif de regarder ce que fait la concurrence. Pour cela mettez en place une veille journalière, afin de rester dans les leaders. Vous avez aussi la possibilité de surveiller des pages fans concurrentes de la vôtre.

L’influence des vidéos marketing sur les médias sociaux

Le contenu vidéo prend plutôt bien son envol, et devient de plus en plus une évidence sur les usages en content marketing. Les réseaux sociaux aussi prennent apparemment une belle part sur l’utilisation de la vidéo. Mais qu’en est-il vraiment ? Quelle est l’influence de la vidéo marketing sur les réseaux sociaux, en relation avec l’acte d’achat notamment ?

Animoto, spécialisé en création de vidéos à récemment fait une étude sur les vidéos au sein des réseaux sociaux et de leurs utilisations. 1000 consommateurs ont été sondés, et 500 marketeurs également, pour cette étude.

Les marketing et la vidéo

– 84% des marketeurs ont produit ou encore externalisé la production d’une vidéo dans les 12 derniers mois
– 76,5% des marketeurs et des petites entreprises commerciales qui ont utilisé la vidéo disent avoir des impacts positifs
– Plus de 60% des pros du marketing indiquent qu’ils vont renforcer leurs investissements en vidéos

L’usage de la video sur les différentes plateformes sociales (social media)

– Facebook est devenue la plateforme principale pour le marketeurs en partage et distribution de vidéos
– Les vidéos ont 8,4 fois plus d’impact sur Facebook que sur les autres réseaux sociaux
– Youtube arrive en seconde position, qui reste tout de même utilisé, mais largement derrière le géant américain
– Instagram reste un choix stratégique et un usage important pour les professionnels (53,4% des marketeurs)

Pour terminer 64% des consommateurs stipulent qu’une vidéo marketing sur Facebook les a influencé récemment. La Vidéo sur les réseaux est une arme redoutable de marketing et de vente. Donc en résumé de cette infographie, Facebook est loin devant et Instagram Stories et Snapchat dominent aussi en partie dans ce cadre. On peut s’apercevoir que Youtube qui est toujours présent a perdu beaucoup de terrain, au profit d’une « social marketing » attitude bien conçue par Facebook. Tout cela nous laisse présager des tendances et peut-être d’entrevoir le principal contour sur le futur du marketing social et vidéo.

6 conseils pour savoir comment utiliser Facebook en B2B

Nous avons déjà parlé de Linkedin sur ce blog concernant la vente et la prospection en B2B (Social Selling), effectivement ce réseau social professionnel  s’y prête complètement. Mais il ne faut pas oublier Facebook dans votre stratégie, nous entendons par là la bonne utilisation d’une page entreprise dans un contexte B2B. Contrairement a ce que l’on peut entendre, Facebook peut permettre de recenser des opportunités de business dans ce cadre, bien entendu la stratégie doit être pensé pour cela. Dernièrement sur le blog SMO nous avions fait un focus sur le social commerce et comment mettre ses produits en avant sur le réseau social Américain.

6 conseils pour savoir comment utiliser Facebook en B2B

Comment utiliser Facebook en B2B ?

Penser aux objectifs

C’est très basique, mais sans les objectifs on ne peut pas gagner de clients. Ces objectifs portent surtout sur la portée, l’engagement, la viralité… Ces objectifs ont leur importance car ils sont directement liés au leads futurs, aux opportunités commerciales que vous pourrez recenser. Par exemple l’objectif peut porter sur une publication pour obtenir du trafic sur le site ou encore créer de l’engagement avec de nombreux commentaires pour vous rendre compte de ce qui compose votre audience.

Etablir une vraie stratégie de content marketing

L’utilisation de Facebook demande en premier lieu, de créer une véritable stratégie de contenu propre à ce réseau. Votre contenu sera en accord avec votre cible, et sa pertinence pourra susciter de l’engagement. Créez une valeur ajoutée, soyez créatif dans la formulation, et rédigez pour le web en structurant les choses. Il faut bien garder à l’esprit que ces contenus seront à partager sur Facebook, dans un esprit plus « corporate », et oui il s’agit de B2B.

Poster du contenu utile

Pour générer du lead, il sera indispensable de varier votre contenu. Certes, vous devez créer votre propre contenu, mais pas uniquement. La curation de contenu a aussi son importance dans votre stratégie B2B sur Facebook, en effet c’est une obligation d’apporter à vos lecteurs de l’information utile. Pensez aux sources extérieures, blogs et sites spécialisés sur des domaines connexes aux vôtres (pas des concurrents bien entendu), sur de l’information ou news. Vous allez ainsi asseoir votre expertise et ainsi renforcer votre image, il s’agit d’une étape importante de visibilité pour ensuite avoir une chance de déclencher des opportunités.

Varier le contenu

Vous allez dans la mauvaise direction si vous pensez que publier du contenu avec vos offres systématiquement va vous apporter des leads qualifiés. Absolument, il est primordial de diversifier le contenu, pour créer de l’opportunité de façon indirecte. Dans une logique d’inbound marketing, la création d’une page web avec un formulaire de contact, pourra générer du lead directement. A contrario des contenus en vidéo ou des photos sans appel à l’action évident pourront être bons pour obtenir de l’opportunité commerciale indirecte.

Intégrer les publicités Facebook Ads

Les publicités Facebbok Ads peuvent être pertinentes pour toucher une audience et donc générer des prospects intéressants. Surtout insistez sur les posts sponsorisés, c’est à dire les publications que vous allez mettre en avant avec une publicité boostée. Ces publications devront portées sur votre contenu, avec vos produits, et pas sur votre curation de contenus.Le but de l’opération étant de toucher des personnes qui ne sont pas forcément aussi des fans de votre page.

Mesurer les retombées à l’aide des KPI

C’est une certitude, et du déjà évoqué, mais sans métrics sur les retombées des campagnes et sans indicateurs-clés il est impossible de développer son business sur les réseaux sociaux. Les KPI principaux sont à définir, vous les connaissez peut-être, par exemple la portée de vos publications, le volume de ces publications, les commentaires (engagement), le nombre de clics, etc… Définissez-les pour ensuite créer des rapports. Les insights Facebook sont plutôt faciles à lire, consultez-les et faîtes-vous un point toutes les semaines pour voir l’évolution.

Actualités et conseils autour du marketing digital par Les Experts du Web