Soldes hiver 2020 : petit bilan contextuel d’un moment e-commerce sur Twitter

L’e-commerce se porte bien : il devrait poursuivre une croissance intéressante en Europe sur les années à venir, selon les prévisions du Statista Digital Market Outlook.

Pour la France, c’est même une progression de 40% qui est prévue à horizon 2024, avec plus de 50 milliards d’euros de chiffres d’affaires pour cette année là.

 

Social data : Chiffres e-commerce croissance 2020-2024

 

En parallèle de cela, nous observons que la période des soldes n’a plus rien d’exceptionnel pour 85% des Français selon une enquête de l’Institut OpinionWay réalisée en décembre 2019. En effet, distinguer la plus value des soldes quant aux autres opérations promotionnelles tout au long de l’année devient plus difficile pour les consommateurs, même s’ils demeurent 37% à déclarer encore languir de leur arrivée.

Aussi cette année, c’est 4 semaines de soldes d’hiver au lieu de 6 semaines, qui se sont écoulées. Si le Black Friday qui les ont précédés révèle une satisfaction globale des des commerçants et ecommerçants (sur le plan mondial Amazon et Zalando ont battu des records de chiffre d’affaires), qu’en est-il donc de nos soldes en France donc ?

Nous avons souhaité faire un petit point de sa dynamique sociale et voir ce que cela nous dit, via un zoom sur Twitter via les outils Talkwalker (du 08/01 au 4/02) : chiffres globaux, marques fortes, etc.

Les soldes en chiffres

Même si les soldes semblent depuis quelques temps avoir « moins bonne presse », ils n’en demeurent pas moins symptomatiques de la bonne dynamique du e-commerce : l’année 2019 enregistre une hausse de 4% de transactions en ligne enregistrées par rapport à 2018, dont 16% pour le seul mois de janvier. Et pour les soldes hiver 2020 alors ?

Si le bilan est morose dans la capitale et pour les commerçants notamment (résultats en baisse quant à l’an dernier et dont on attend les chiffres détaillés finaux), ces derniers semblent satisfaits du raccourcissement des soldes. Du côté du e-commerce, pas de chiffre officiel encore partagé mais il n’est pas dit que le bilan affiche donc la même tendance.

Ce que l’on sait sur Twitter en tous les cas, c’est que le sujet a donné lieu à de nombreuses interactions malgré un engagement d’ensemble qui peut sembler décevant pour la période au regard de la portée observée (+ de 37,3 billions d’impressions).

Les intéressés & intérêts des soldes hiver 2020 sur Twitter

Les intérêts les plus marqués (4) concernent par ordre décroissant :

  • Jeux et vidéos en ligne
  • Famille et parentalité
  • Electronique grand public
  • Sport

Concernant le premier, c’est plus de 18% des intérêts : on notera en particulier ici la présence de tweets issus de Youtubeurs proposant un lien vers leurs vidéos présentant des bonnes affaires (ex : jeux PS4 à -90% etc.) avec un concours à la clé par exemple. Les enseignes de la grande distribution ont aussi un certain nombre de mentions en lien avec cet intérêt notamment.

A contrario ce sont surtout les femmes qui sont moteurs sur le réseau social (+60%) et des profils jeunes (grande majorité de 18-34 ans). Les thèmes avec le plus d’engagement font apparaître des choses telles que « airpods », « Xiaomi », « popito », « serieupdate » ou encore « cuir ».

Les top marques et top hashtag sur Twitter

Enfin, les top hashtag et top marques montrent ce qu’il a été des enseignes les plus dynamiques. La palme revient notamment à Cdiscount qui classe par ailleurs plusieurs de ses hashtag campagnes en tête de liste.

On retrouve également d’autres marketplaces très bien positionnées avec Amazon et Rueducommerce.

Du côté de la grande distribution Géant, Casino ou encore Auchan se retrouvent par exemple en bonne place.

Quelques autres en dehors de la sphère gaming & tech se positionnent : Center Parcs, Nike Adidas, Sephora

On notera aussi, hors mention d’H&M, que l’industrie textile n’est pas très représentée ici (Twitter n’est pas non plus le canal préféré en la matière vs Instagram ceci étant de manière générale – résultats à corroborer dans l’ensemble pour ce secteur).

AnthoMaud Rochand

LEW (Les Experts du Web) : Consultants-Formateurs en Social Media Marketing et Communication d'Influence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *