Transformation numérique : l’année 2021 en quelques points clés (Twitter)

La transformation numérique des entreprises et des organisations est un sujet qui est toujours et plus que jamais tendance.

En effet, entre contexte de covid, hybridation du travail, utilisation d’outils numériques et les questions, usages, et enjeux associés au nouvelles technologies (data, AR, VR, inclusion, RSE etc.), le hashtag a de nombreux sujets connexes et a vu  – de fait  – son volume de publications et d’engagements augmenter chacun de manière exponentielle à + de 1000% sur Twitter entre 2020 et 2021 selon nos analyses sur Talkwalker.

Au delà du sujet en lui même et afin d’avoir un petit aperçu de l’année 2021 qui s’est terminée récemment, nous avons donc voulu voir ce qu’il était simplement autour de ce hashtag #Transfonum (sujets, influenceurs, émojis, etc.) en France.

Plus globalement, c’est, parmi les mentions autour du Marketing et de la Tech, un hashtag pilier dans les communications sur Twitter.

Transformation numérique : de nombreux domaines technico-pratiques

Divers domaines connexes sont à l’affiche quant à ces publications, notamment d’ordre « pragmatiques » (mais pas que)

  • Optimisation des processus de production / diffusion
  • Machine Learning/IA, IOT, Data, ..
  • L’innovation de manière plus large (orientation marché, ou / et  futur de la tech etc.)

Les grands items liés à l’intelligence (humaine ou artificielle), l’expérience, la stratégie (cf enjeux) vont revenir souvent entourer le vocable plus technique que l’on trouvera ici en matière de transformation numérique.

Enfin, au delà de tout projet et toute plateforme, la question de « culture » se fraie aussi une place, et sera peut-être aussi plus fortement représentée dans les discussions sur 2022 (car on parle de plus en plus de « culture » propre de la donnée également, en lien notamment avec les biais cognitifs et les sujets éthiques plus largement autour de l’IA et l’usage des données)

Autres thèmes toujours présents de manière continue : ce qui touche aux études, aux infographies et aux plateformes.
Ceux relatifs à la RSE, la cybersécurité, France Relance se placent également dans l’écosystème #Transfonum

Une myriade de sujets et d’ambassadeurs divers autour de la transformation numérique

Les sujets liés à cet écosystème sont donc économiques, organisationnels, techniques, environnementaux, et plus largement humains.

Tout ce qui tourne également autour de l’inclusion numérique participe de la transformation numérique et ce sujet a été d’autant plus saisi avec la pandémie de covid-19 (en effet, cette dernière a mis en évidence les inégalités numériques persistantes notamment, qu’il s’agisse de couverture territoriale, d’accessibilité, etc.)

Dans ce paysage médiatique les auteurs sont nombreux et représentés dans différents domaines : celui du marketing, de la communication et de la tech mais aussi les collectivités territoriales, des politiques, et d’autres marques et organisations qui mettent leur empreinte sur ce sujet aux multiples facettes.

Concernant les auteurs qui s’expriment au global sur ce hashtag, ce sont plus d’hommes significativement représentés (cf près de 58%), là où la parole des femmes sur ce sujet est pour autant bien visible également.

A noter que les volumes de publications le concernant sont essentiellement représentés chez les 25-34 ans et les 35-44 ans, ce qui n’est pas forcément en miroir avec ce qu’il est des top influenceurs* identifiés aussi.

Enfin, il ressort que la représentation des professions autour de ces publications est ici plus fortement marquée dans la tendance executive manager, sales, ou encore consultant : portée pour une bonne part par des sociétés de consulting dédié auprès des organisations, cette représentativité n’est donc pas surprenante quant aux questions autour des partages d’expertises.

*Sur la base des volumes d’engagements totaux cumulés sur l’année.

Des émojis aussi divers que ce que le sujet recouvre

Les emojis sont aussi très intéressants car ils traduisent directement une intention, un sentiment ou viennent souligner par illustration concrète le sujet d’un post.

Leur emploi est aussi « culturel », c’est-à-dire non pas qu’en fonction des sujets, mais aussi des typologies de posts qui sont effectués par leurs auteurs et selon des codes propres (individuels ou organisations)

Le smiley en réflexion (la main sous le mention), intervient par exemple plus souvent sur des publications ici avec des questions ouvertement posées, ou encore sur des partages de chiffres (bilans etc.).

L’emoji index vers la droite intervient souvent un peu comme une ancre et souligner une information importante, ou comme « objet de transition » dans le propos, ou encore de manière figurative dans une suite d’emojis également. On le retrouve aussi de manière plus « générique » dans de nombreuses publications.

Enfin l’emoji robot, dans un usage plus « spécialisé » quant à lui, se trouve plus facilement mobilisé dès qu’il s’agit de parler de robotisation, chatbot ou d’intelligence artificielle par exemple.

 

Infographie transformation numérique 2021

 

 

AnthoMaud Rochand

LEW (Les Experts du Web) : Consultants-Formateurs en Social Media Marketing et Communication d'Influence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *